Synopsis

2010 – Devant une recrudescence d’affaires énigmatiques qui déroutent la police, le gouvernement crée un service spécial au sein du Ministère de l’Intérieur, l’Observatoire des Rumeurs Virtuelles, l’ORV.  Ils recrutent Arielle de Thal, historienne des religions spécialiste de la sorcellerie et du paranormal, et Dante Ibozu, scientifique de pointe dans les domaines de l’ADN et de la criminologie, docteur en paléoanthropologie.

Dante est contacté à Hong-Kong sur un champ de course, Arielle à Venise dans une bibliothèque privée. Tous deux reviennent à Paris où l’organisateur de l’ORV, Paul Noirange, un ancien des services secrets, leurs présente un certain nombre d’affaires à éclaircir, dont l’apparition depuis quelques mois de tags sous le tunnel de l’Alma « ici Diana sacrifiée aux puissances sataniques », « victime du grand Satan », « lady Di assassinée »…Puis Arielle et Dante découvrent leur QG,  dans une ancienne imprimerie du quartier de Montparnasse.

Deux jours après leur arrivée, on retrouve le corps sans vie d’une jeune femme dans le tunnel de l’Alma, attaché au treizième pilier  (celui sur lequel la voiture de Lady Di s’est écrasée ), au milieu de brassées de lys blancs.  l’examen médico-légal dévoile qu’on lui a enlevé son coeur,  ainsi que le bébé dont elle était enceinte. Diane Cargill, ex mannequin, de bonne famille, mariée depuis peu, voyageuse, polyglotte, a fait partie du Tout Paris nocturne.

L’affaire délicate est confiée à l’ORV, enquête d’autant plus sensible que le gouvernement veut éviter de réveiller les rumeurs sur les circonstances de la mort de Lady Di. Tout en effet n’a pas été élucidé, il subsiste un certain nombre d’anomalies que la version officielle ne peut expliquer, et de nombreuses thèses iconoclastes courent sur l’« accident ». Ce fait divers  les entraîne dans une double enquête, car en cherchant la vérité sur Diane Cargill, Arielle et Dante recoupent les éléments tragiques de la mort de Lady Di, effet miroir qui les laisse perplexes et divisés… Arielle explore le versant ésotérique des faits, tandis que Dante joue avec l’ADN et les évidences scientifiques. L’influence d’une société secrète,  la Noblesse Noire, et les techniques de manipulation des esprits se rejoignent dans une singulière exploration du thème du double et de l’ombre. Histoire secrète, contrôle mental, chacun possède sa part d’ombre, voire un double ignoré caché dans une zone inconsciente de la psyché, que chaque personnage va se voir contraint d’explorer.

Tandis qu’Arielle est confrontée à la sombre histoire de sa propre lignée, à la disparition de sa mère et à ses secrets de famille, Dante se découvre des pulsions surprenantes qui dérangent son désir de pragmatisme. Tous deux étant des béotiens d’internet, ils cooptent un jeune autiste, Balthus, surdoué fondamentalement pur, voyant naïf et lumineux connecté directement avec l’«âme de l’ordinateur», le cristal de silicium relié par un maillage énergétique à tous les cristaux des ordinateurs de la planète. Ainsi a t-il accès, par un biais spécifique court-circuitant la simple technologie, aux informations les mieux protégées.

En croisant leurs regards et leurs sources, Dante, Arielle et Balthus pénètrent de plus en plus profondément dans le labyrinthe qui se déploie autour de la mort sacrificielle de Diane Cargill, la malédiction du Marout, l’union mystique…

C’est Arielle  l’âme de l’histoire, qui la raconte à travers sa sensibilité, ses doutes, son désir de vérité. Sa démarche est courageuse car elle remet en cause en permanence sa vision de l’être humain dans le monde. Elle dénonce l’injustice, le mensonge, la manipulation. Elle traque les secrets qui l’entourent depuis sa naissance, elle explore le monde visible comme le monde invisible avec une sensibilité proche de la médiumnité. Si douloureux que soit son chemin, si déroutant ce qu’elle découvre derrière les apparences, sa soif de décrypter l’envers des choses  ne désarme pas.

Elle est hantée par son amoureux, Sam Mac Lachlan, un scientifique anglo-canadien  disparu quelques mois auparavant dans un incendie à Montréal. Arielle ne parvient pas à croire à sa mort, il l’accompagne dans l’invisible, la retrouve à travers des rêves et des visions, lui envoie des signes.

Un livre la suit tout au long de ces pages, le Protocole secret des Prophéties de Jean de Jérusalem, écrit par un  des fondateurs de l’Ordre des Templiers au début du XIème siècle. Visionnaire, il décrit la période pré-apocalyptique que nous vivons en ce début du troisième millénaire, en ces temps de L’An Mille qui vient après l’An Mille…

Tout ce dont traite ce roman prend racine dans la réalité, les articles des journaux, les dernières découvertes scientifiques sur le contrôle des esprits, les avancées de l’ADN, la psychiatrie, les services secrets, les sociétés initiatiques, l’Histoire officielle ou  cachée, l’ésotérisme. Il met en scène aussi bien John Dee que Freud ou Jung, les Romanov que l’Apocalypse de Saint jean, l’archéologie que la géobiologie, l’alchimie que la biologie, etc.


Une réponse à Synopsis

  1. Bernard dit :

    Enfin un résumé complet du livre ! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*