Dante IBOZU

(anagramme :  DANTE = ADN ET)

D’origine basque, Dante a  été recruté pour ses talents dans les domaines scientifiques de pointe. Grâce à un de ses oncles polytechnicien  qui fut un des premiers à photographier dans sa cave les effets kirlian et les auras, Dante a été tout jeune fasciné à l’idée que la science puisse permettre de révéler ce qui est invisible à nos yeux. Après une enfance aux franges de l’ETA,  où il participe par conviction à certaines dérives violentes, il part aux Etats-Unis où il fait des études scientifiques brillantes, se spécialise dans toutes les technologies modernes qui touchent à la criminologie, traces subliminales, etc… puis  se passionne pour la génétique et l’ADN.

Il revient en France au haras de l’Aga Khan, où il travaille sur les mutations génétiques des chevaux de course. Mais il se fait mettre au ban de la communauté scientifique française lorsqu’il publie un livre intitulé  « L’évolutionnisme, canular ou manipulation ? » publication subversive remettant en cause la théorie de l’évolutionnisme. Blessé dans son orgueil, dégoûté de l’esprit étroit qui règne autour de lui, il repart aux Etats-Unis et accepte de travailler pour la NSA, ne cessant pas pour autant ses recherches. Trop rebelle pour accepter de s’impliquer longtemps dans les manipulations des services secrets, il fuit en Asie, projette son énergie en ébullition dans les arts martiaux, et poursuit ses expériences sur les chevaux de course, tout en restant  branché sur les avancées de la criminologie, de l’ADN et de la génétique.

Avec sa formation particulière qui lui a permis de travailler sur des enquêtes  ultra secrètes,  sa mémoire phénoménale et  son don pour les langues,  il apparaît un candidat idéal pour ORV, où ses défauts : refus de la hiérarchie, esprit débridé, humour décalé seront autant d’atouts…C’est un atypique terriblement efficace. Ses ambitions sont ambigües, entre son amour de l’argent et sa légende personnelle : ouvrir les yeux des gens, refuser la manipulation et donner à chacun le contre pouvoir de la connaissance…

Dante est un terrien, un pragmatique et pourtant un petit détail trahit sa nature singulière : il est rhésus négatif, comme beaucoup de surdoués psychiques (et comme beaucoup d’agents de la CIA : 85% des agents de la CIA sont rhésus négatif,  une autre bonne raison pour Plantard de le recruter, ne pas faire moins bien que les services secrets américains…) mais s’il a des dons, il commence à peine à en prendre conscience. Dante est un obsédé de l’ADN, des lignées, pour lui c’est fondamental, il pense que c’est la clé et l’arme absolue, et qu’un jour l’homme pourra transformer son ADN par la pensée. Il s’agit bien entendu des 97% de cet ADN poubelle qui n’est autre que l’ADN quantique.

Il s’est intéressé aux courses de chevaux à cause de la génétique, les croisements n’ont plus de secret pour lui, c’est scientifiquement rigoureux : s’il est en possession de toutes les caractéristiques génétiques des chevaux d’une course, il peut déterminer qui va gagner à 99%… et s’il s’amuse à modifier le code génétique d’un cheval, qui sait quel résultat il peut obtenir…C’est sur un hippodrome de Hong-Kong que Noirange ira  le chercher.

ORV : Une occasion de revenir en France, et de cotoyer un certain pouvoir. Il découvre la puissance de Plantard, sa passion pour les objets magiques, son immense fortune. L’homme le fascine et l’occasion est trop belle de pénétrer dans un cercle qui peut lui ouvrir bien des portes. S’il ne connaît  pas grand chose aux domaines du paranormal ou du surnaturel… s’il est même plutôt sceptique, il doit pourtant reconnaître, à travers  ses propres expériences  et les ouvertures de la physique quantique, que les clés de notre monde du XXIème siècle semblent bien résider dans ce qui est invisible à nos yeux.

Son secret : Il porte une marque de naissance curieuse au bas des reins, elle a la forme d’un serpent qui lève la tête. Au temps dire que les interprétations en ont été variées, mais la plus intéressante pour lui est celle d’un moine cambodgien …la marque d’un destin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*