CORNELIA

Amie de la victime de l’Alma, Diane, et mannequin comme elle, Cornelia, surnommée Kookie est née dans un petit village prés d’Amsterdam. Elle a vécu de terribles traumatismes à répétition dans son enfance, petite fille abusée selon des rites violents.

extrait des Temps qui viennent :
« Ce soir-là, elles avaient été envoyées dans leur chambre. Elles écoutaient, le cœur battant, les oreilles collées à la porte et la main dans la main, la porte d’entrée qui s’ouvrait, les effusions, les rires nerveux, toute une gamme de voix et de chuchotements emplir le rez-de-chaussée. Kim se jeta dans ses bras: J’ai peur… Kookie la voyait toute pâle, le visage défait d’avance, l’air suppliant. C’était la petite, elle n’avait que cinq ans et ses yeux d’un bleu éclatant semblaient l’implorer, comme si elle, Kookie, avait le pouvoir de tout arrêter. Et « la femme » était venue les chercher, dans ces circonstances sa mère disparaissait. Elle les avait habillées d’une courte tunique blanche de soie très douce, Kookie se souvient de l’odeur, à cette seule pensée elle sent son cœur se soulever, un parfum insinuant, tout en volutes nauséeuses.
La porte de la cave était ouverte, ses yeux s’étaient remplis d’eau, une brusque envie de faire pipi s’était emparée de son ventre, mais la main impatiente les traînait, elle et Kim, et tout avait recommencé, l’horrible jeu. Comme les fois précédentes. En mille fois pire. »

Belle, sensuelle, mais profondément perturbée, Cornelia a développé des personnalités multiples, dont elle n’a pas conscience, selon le principe de la manipulation mentale. Elle cherche à échapper à ses prédateurs, et va jouer un rôle crucial dans l’intrigue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*